samedi 3 juillet 2010

1 / 4 - Les Pays-Bas et l'Uruguay font parler la poudre

Pays-Bas / Brésil
2 - 1

Robinho, 10'

Felipe Melo, 53' (csc)
Sneijder, 68'

---------------------------------

Uruguay / Ghana 651.gif
1 - 1
(4 tirs aux buts à 2)

651.gif Muntari, 45 + 2'

Forlan, 55'


S'il fallait expliquer à quelqu'un ce qu'est le foot, non pas en tant que jeu, mais dans l'esprit, il faudrait lui montrer les deux matchs d'hier. Deux matchs qui sont davantage remarquables à cause de leur intensité que de la qualité de jeu.

J'avais raison de dire que cette équipe là du Brésil là était peut-être la moins forte depuis celle de 1990 qui s'était fait éliminer du mondial en huitième de finale. Une dramaturgie terrible a eu raison d'elle. Ultra-dominatrice pendant la première mi-temps, la Seleção s'est auto-détruite pendant la seconde. Felipe Melo a marqué un but contre son camp et s'est même payé le luxe de se faire expulser. C'est beaucoup pour un seul brésilien (qui a déjà failli se faire étriper par les supporters du club qui l'emploie (La Juventus Turin)). Dunga, le sélectionneur aux options défensives, prendra sans doute le reste de la volée de bois vert (et or).

Le Ghana, lui, portait les espoirs de tout un continent, ce qui est plutôt rare dans le football. Gyan, l'attaquant ghanéen, qui a marqué l'épreuve de son talent a porté ses espoirs jusque dans les derniers instants, lorsqu'il a pris la responsabilité de tirer le penalty décisif pour son équipe à la toute dernière minute des prolongations. Tout le monde y crut. Un continent tout entier retint son souffle. Son tir échoua hélas sur la barre transversale.

Pendant la séance de tir aux buts qui s'est ensuivi, Gyan a quand même accepté de tirer un penalty, ce qui dénote, tout de même, chers gens de passage, un taux de testostérone bien au-dessus de la moyenne. Et aussi quelque chose qui tient de l'instinct de conservation.

Cela n'aura pas suffi. Hier, deux cataclysmes ont secoué la compétition. Le Grand Brésil et le dernier représentant d'Afrique se sont faits sortir. Ils vont faire leurs bagages. Les Pays-Bas et l'Uruguay, quant à eux, se rencontreront en demi-finale.









Harald
Enregistrer un commentaire