mardi 25 mai 2010

Lassana "la guigne" Diarra

La fameuse liste (parler de l’irruption massive de la Télé-Réalité, avec caméra braquée sur les joueurs qui attendent son dévoilement, leur joie, leur déception) des 24 est passée à 23 toute seule : Lassana Diarra a été déclaré forfait pour la Coupe du Monde. A noter que si la Fédération Française de Football parle de « maladie imprévisible », le Real Madrid évoque une « anémie à hématies falciformes » (penser à se faire soigner en Espagne). Il s'agirait de drépanocytose, ce qui ne compromet pas heureusement la carrière du joueur.

Le milieu défensif du Real entre ainsi dans le club très fermé de la guigne de haut niveau : après Djibril Cissé sélectionné en 2006, qui a vu son tibia brisé tout net lors d'un match de préparation, à quelques jours du début de la compétition, Lassana rentre chez lui pour ce qui a semblé être un bête mal de ventre, une gastro. Je vous épargne le jeu de mot que j'ai lu partout *. Les symptômes se déclarant en altitude, si la préparation s'était faite au plat pays (qui est le mien), il lui aurait été probablement possible d'être titulaire en Afrique du Sud, c'est ballot. La prochaine Coupe du Monde n'est que dans quatre ans, après tout.

Conséquence de ce départ : Raymond Domenech a annoncé hier soir que la liste des 23 était définitive, qu'il n'y aurait pas de rappel poste pour poste (le nom de Mvilla était évoqué), le groupe actuel ayant un taux de "qui n'en veut" satisfaisant. Cela semble une décision intelligente, d'un point de vue "ressources humaines", le coup du stage "Cluedo" avec un éliminé à la fin, ça va un moment.

Autre effet collatéral : le schéma tactique ancestral semble remis en cause. Au lieu du 4-2-3-1 avec deux milieux récupérateurs, on passerait à un 4-3-3 plus offensif, devant le Costa Rica, en match de préparation cette semaine.

En défense : Evra / Abidal / Gallas / Sagna
Au milieu : Malouda / Toulalan / Gourcuff
Devant : Ribery / Henry / Gignac

On se prend à imaginer un truc fou avec ce coup de poker tactique : le nouveau schéma adopté permet de tout raser sur son passage, les bleus gagnent la coupe du monde, Mathieu Valbuena est embauché dans "Plus Belle la Vie", Ribery dans "Hulk", finalement, la victoire naissant d'un mal de bide.

* je vous épargne le jeu de mot, mais cela ne m'empêche pas d'imaginer le nouveau surnom du Real: après les "Galactiques", les "Cas Gastriques", ou sur le modèle de"Gervinho", "Gerbitho". On ne se refait pas.

Pat
Enregistrer un commentaire